Search
× Search

Articles

Articles

Monique et Bernard Imbert En savoir plus

Monique et Bernard Imbert

« Cela va faire 35 ans que nous exerçons notre métier et presque 20 ans que nous sommes partenaires de l’E2C Marseille. Nous avons accueilli beaucoup d’apprentis, de stagiaires, certains ont même créé leur entreprise ! Pour nous, avoir aidé tous ces jeunes, c’est une belle récompense, nous en sommes très fiers..... »

Bernard Rouxel En savoir plus

Bernard Rouxel

« Cette année, nous avons souhaité soutenir la création de la brasserie à l'E2C Marseile, sur le campus de Saint-Louis, parce que l’utilité est au cœur de notre engagement et ce nouveau lieu va permettre de former de nombreux jeunes qui pourront, je l'espère, trouver un emploi rapidement.... »

Gaëlle Ledru En savoir plus

Gaëlle Ledru

« Ma démarche consiste à donner un aperçu du monde de la petite entreprise, le goût de l’effort, du travail. Je veux montrer aux stagiaires que tout le monde a un rôle important à jouer... »

Patricia Curière En savoir plus

Patricia Curière

« Tout le monde a droit à une deuxième chance et, en règle générale, les stagiaires que l'E2C Marseille accompagne sont motivés et déjà formés sur le plan du savoir-être... »

Hélène Ferrero En savoir plus

Hélène Ferrero

« L’E2C Marseille est en parfaite adéquation avec ce programme de la Fondation Orange par son action efficace auprès de jeunes en difficulté... »

Nicolas Guyot En savoir plus

Nicolas Guyot

« Une telle collaboration est indispensable pour le bon fonctionnement de nos deux structures ... »

Philippe Assedo En savoir plus

Philippe Assedo

« Pour notre groupe, BNP Personal Finance, l’E2C Marseille représente un dispositif innovant, essentiel pour donner l'espoir à tous ceux qui ont vécu l'échec et ont droit à une deuxième chance... »
Samira Agem En savoir plus

Samira Agem

« Notre mouvement citoyen considère que les entreprises ont aujourd'hui une responsabilité soci(ét)ale à exercer au-delà de leur activité économique et doivent tenir compte de l'écosystème dans lequel elles vivent... »
Michel Salducci En savoir plus

Michel Salducci

« Comment peut-on, dans une ville comme Marseille, ignorer ou simplement mettre de côté la misère sociale, le chômage et ne pas voir toute une jeunesse en perte de repères ? »
RSS
Retour au début