Search
× Search

Articles

Articles

elodie

Quinze stagiaires de l’E2C Marseille au Camp des Milles

Journée de sensibilisation citoyenne au Camp des Milles

280 personnes, treize E2C - dont l’E2C Marseille - et cinq équipes Télémaque ont découvert le 19 septembre 2018, ce lieu chargé d’histoire et vivre une expérience citoyenne. Après une visite guidée détaillée qui visait à faire réfléchir, nos stagiaires ont participé à des ateliers mis en place par la fondation EDF afin de faire le lien entre ce passé cruel et les enjeux actuels autour de deux phrases clef : « ne rien faire c’est laisser faire » et « chacun peut réagir, chacun peut résister, chacun à sa manière ».

Cette initiative a vu le jour grâce à la Fondation Groupe EDF, partenaire important du Réseau E2C France et du Camp des Milles. Pour rappel, le Camp des Milles est le seul grand camp français d’internement et de déportation (1939-1942) encore intact. Il est un musée d’Histoire et de Sciences de l’Homme conçu comme un lieu de partage d’idées et de réflexion. Son action vise à renforcer la vigilance des citoyens face aux dangers des racismes, de l’antisémitisme, de la xénophobie et des extrémismes identitaires.

Responsive image

Crédits photo : Camp des Milles, septembre 2018


Camille PIETERS, stagiaire de l'E2C Marseille : « La visite du camp des Milles fut pour moi un complément d’apprentissage sur les méfaits de la seconde guerre mondiale sur la France. En plus de ce point de vue historique, ce lieu rempli d'émotions m'a permis de comprendre un peu plus le genre humain et sa fragilité face à l'autorité. J'ai beaucoup aimé l'approche éducative sur le sujet. Sur ces documents d'époque, nous pouvons comprendre que la fragilité humaine de certaines personnes et au contraire, le pouvoir de manipulation d'autres pouvaient mener à des massacre et marquer l'histoire à tout jamais. Lutter contre cette autorité malveillante reste une priorité et combattre contre les préjugés, le racisme et toutes les idées reçues reste le but des nouvelles générations. Une fois chez moi, j'ai parlé de ce que j'ai vu, ressenti et ce qui m'a fait réagir avec mes proches. Après les analyses faites sur ce que j'ai pu entendre venant de mes proches, j'ai pu me faire une idée plus claire de la société actuelle[...] Comprendre que l'on peut toujours agir à petite échelle fait du bien et permet au gens comme moi de s'affirmer et de tenir ses convictions face aux convictions souvent contradictoires des personnes face à nous. [...] » 

Serge RAYSSEGUIER, formateur référent à l'E2C Marseille : « Visiter le site du Camp des Milles est un acte citoyen pour nos jeunes. Nous les y accompagnons pour faire acte de mémoire mais aussi leur donner des pistes de compréhension de l'histoire, de réflexion sur les mécanismes d'endoctrinement et de propagande. Notre objectif : permettre à nos stagiaires de devenir des citoyens éclairés et vigilants. »

Article précédent L’École de la 2e Chance a 20 ans : « Cap Marseille »
Article suivant Vingt stagiaires partent à la découverte des monuments historiques de Marseille
Imprimer
160 Note sur l'article:
5.0

Nom:
Email:
Suject:
Message:
x

Ils nous soutiennent

Retour au début