Search
× Search

Articles

Articles

Date de l'évènement: 29/10/2016 Exporter l'évènement
Avec le pouvoir des idées, la machine à remonter le temps prend vie au TEDx Marseille

Avec le pouvoir des idées, la machine à remonter le temps prend vie au TEDx Marseille

Neuf stagiaires de l'E2C Marseille au TEDx Marseille

AVEC LE POUVOIR DES IDÉES, LA MACHINE À REMONTER LE TEMPS PREND VIE AU TEDX MARSEILLE

El-Fahari Hassani, Laetitia Paoli (TEDx Marseille - en arrière plan), Amina Benabderrahmame, Chirine Ghennai, Lida Dakho, Laura Fayos Sissi, Inès Naceri, Elsina Nassor Madi, Céline Giraud, Amar-El-Mokhtar Benchelloug.

Légende photo (de gauche à droite) : El-Fahari Hassani, Laetitia Paoli (TEDx Marseille - en arrière plan), Amina Benabderrahmame, Chirine Ghennai, Lida Dakho, Laura Fayos Sissi, Inès Naceri, Elsina Nassor Madi, Céline Giraud, Amar-El-Mokhtar Benchelloug.

• ET SI ON POUVAIT REVENIR EN ARRIÈRE POUR REPRENDRE LE POUVOIR SUR SA VIE ET REPARTIR SUR LE CHEMIN DE LA RÉUSSITE ?

Une machine à remonter le temps ? C’est possible, et ça existe depuis près de vingt ans à Marseille. C’est ainsi que Chirine, Lida, Amar-El-Mokhtar, El Fahari, Laura, Céline, Inès, Elsina et Amina ont choisi de présenter l’École de la deuxième chance pendant la première édition du TEDx à Marseille. Nos neuf stagiaires se sont mis en scène avec talent pour raconter leur histoire. « TED » est un concept de conférence américaine qui rassemble depuis plus de trente ans des esprits brillants dans leur domaine pour partager leurs idées. Le TEDx a été créé pour diffuser l’esprit TED à travers le monde et promouvoir le partage des idées et de la connaissance. Pour cette première expérience marseillaise, les organisateurs avaient choisi comme thème « le pouvoir des idées » et rassemblé des intervenants comme Jacques Attali, l’artiste de « street art » Philippe Écharoux, l’écrivain Laurent Gounelle (« L’homme qui voulait être heureux »), la navigatrice Anne Quéméré, qui a traversé l’Atlantique en aviron en solitaire, ou encore Céline Lazorthes et Christian Vanizette, les créateurs de Leetchi puis Mangopay et de MakeSense. Samedi 29 octobre, devant près de mille personnes réunies dans la grande salle de conférence archicomble du Pharo, nos neuf stagiaires sont revenus sur leur passé, leurs meilleurs souvenirs d’enfance, leur rapport à l’école, les influences des autres sur leurs choix, jusqu’à la décision qui leur a redonné envie d’y croire : pousser la porte de l’École de la deuxième chance et s’autoriser à nouveau des projets d’avenir.

« Je serai ambulancière ». Inès.
« Je serai géomètre ». Amar.
« Je travaillerai dans le tourisme ». Céline.
« Je serai vendeuse dans le prêt-à-porter ». Laura et Elsina.
« J’aurai ma propre marque de vêtements ». El Fahari.
« Moi, je serai comptable ». Lida.
« Et nous, on a décidé de passer le concours pour devenir douanières ». Amina et Chirine

Savoir se relever, saisir sa chance, se fixer de nouveaux objectifs et tout faire pour les atteindre : c’est le message que les stagiaires ont exprimé sous la forme d’une animation d’une dizaine de minutes. Le pari a été tenu et leur passage sur scène a recueilli une large émotion et les applaudissements généreux du public. Cerise sur le gâteau : nos neuf ambassadeurs d’un jour portaient tous les sweat-shirts qu’El-Fahari a conçus et espère commercialiser bientôt ! De retour en coulisses, les larmes de Chirine et d’Inès témoignent de l’intensité de leur passage sur scène.

Céline : « Une expérience incroyable, et très positive ».
Inès : « C’était vraiment une expérience fabuleuse, je suis vraiment contente d’y avoir participé. Malgré toutes les appréhensions que j’ai pu avoir avant. Je ne regrette rien. Si c’était à refaire je le referais sans me poser de questions. C’était super ».
Amar : « La meilleure expérience de ma vie, j’ai jamais cru que j’allais vivre ça un jour. Une journée pleine d’émotions et de joie ».
Chirine : « Je ne réalise que peu à peu la chance que j’ai eue. J’ai beaucoup gagné en confiance en moi grâce à cette expérience ».

• UNE EXPÉRIENCE RENDUE POSSIBLE GRÂCE AU GROUPE LA POSTE ET AUX BÉNÉVOLES DU TEDX

Nos neuf stagiaires sont parvenus à ce résultat en quinze jours de préparation intensive. Visionnage de vidéos des conférences TED et TEDx, réflexions, écriture du pitch, répétitions, exercices de respiration : ils ont été coachés par Ali Ankouni, Karim Houfaïd (sur la photo en face) et Laetitia Paoli, tous trois bénévoles du TEDx Marseille, Philippe Morelli, directeur de la communication du groupe La Poste, ainsi que Sonia Ciccione, Diane-Pascale Pietrini, Timoté Ducatez et Élodie Hubert, respectivement secrétaire générale, formateurs référents et chargée de la communication à l’E2C Marseille. C’est le Groupe La Poste, mécène du TEDx Marseille et partenaire de longue date de l’École, qui a rendu possible la participation de nos stagiaires. « Nous avons tous, toujours besoin d'apprendre, de nous ouvrir à l'intelligence » affirme Désiré Avice, directeur du service courrier et colis pour La Poste Bouches-du- Rhône (sur la colonne de gauche, en bas, nos stagiaires posent avec lui). La démarche visait à leur donner la parole, à démontrer qu’ils peuvent aussi apporter leur part d’inspiration, au même titre que les onze orateurs et qu’un public venu en masse s’inspirer du « pouvoir des idées ».
Laetitia Paoli, responsable événementiel du TEDx, fortement impliquée auprès des stagiaires tout au long du projet : « "Des idées qui valent la peine d'être diffusées", telle est la devise des conférences TED. Dans cette optique-là, j'ai toujours vu la collaboration entre TEDx Marseille et l'E2C Marseille comme un moyen de donner la parole à des jeunes qui ont longtemps pensé, à tort, qu'ils n'avaient pas d'idées à transmettre. À force de persévérance, ils ont réussi à vaincre leurs peurs et leur manque de confiance pour nous prouver qu'ils sont capables du meilleur. Cette expérience restera gravée en moi : c'est une leçon d'humanisme, un message de tolérance et d'espoir que ces jeunes m'ont délivré, sans même s'en rendre compte. Nous pouvons être fiers du travail accompli main dans la main. »
Gilles Bertrand, directeur général de l’E2C se réjouit du succès de ce premier TEDx marseillais : « Marseille a besoin de tels événements pour mobiliser son énergie et créer des liens entre ceux qui portent, chacune et chacun à sa manière, un morceau de son avenir. Je suis très fier de nos stagiaires : ils ont montré à quel point ils débordent de talent et ils ont délivré un très beau message sur ce que notre École peut apporter. »

Imprimer
831 Note sur l'article:
Non évalué

Nom:
Email:
Suject:
Message:
x

Ils nous soutiennent

Retour au début