Search
× Search

L’entreprise au cœur du parcours

Responsive image


À l’E2C Marseille, une de nos spécificités est de donner à l’entreprise rôle central dans le dispositif. Ces liens forts avec les entreprises partenaires durant tout le parcours de nos stagiaires se traduisent par :

  • les présentations de filières, de secteurs, de métiers et d’entreprises sur le campus principal ou directement en entreprise,
  • les sessions de recrutement spécifiques,
  • la variété des offres de stages reflétant les nombreux projets professionnels des stagiaires,
  • les propositions d’emploi à l’issue du parcours de formation.

Pour faire vivre les relations avec les entreprises, l'École dispose d'un pôle dédié : le pôle Entreprise. Il est chargé notamment de la sensibilisation et de la mobilisation des entreprises locales en faveur des publics les plus éloignés de l’emploi et du monde de l’entreprise. À ce titre, il fait l’interface entre l'École et les entreprises partenaires et s’assure de l’adéquation entre l’orientation professionnelle des stagiaires et la réalité du territoire.

Les missions du pôle Entreprise

  • La construction ou/et la validation du projet professionnel des stagiaires en lien avec la pédagogie.
  • Les positionnements en entreprise (stages puis emploi), réalisés en fonction du choix, du profil et des compétences de chaque stagiaire et la réalisation des conventions de stage et des contrats.
  • La prospection et le développement du portefeuille d’entreprises partenaires (+de 2 500).
  • La gestion des relations avec les tuteurs en entreprise.
  • La sensibilisation et le développement de la responsabilité sociétale : le partage des valeurs et la valorisation de l’implication des entreprises auprès de nos stagiaires.
  • Le suivi des anciens stagiaires jusqu’à un an après leur sortie du parcours.

Responsive image

La construction du projet professionnel

En commençant leur parcours dans notre structure, la majorité des stagiaires n’a pas de projet professionnel déterminé. Il est donc primordial de chercher avec chaque stagiaire les possibilités d’insertion professionnelle qui lui correspondent. Un entretien individuel est ainsi mené par le chargé de mission entreprise pour faire émerger des aspirations, des goûts personnels et valoriser les compétences et les qualités du stagiaire. Cet entretien tient compte des observations menées par le formateur-référent du stagiaire (évaluations, comportement en cours, intégration, etc.) et peut être mené en binôme avec lui.

Deux outils d’aide à l’orientation et à la construction du projet professionnel sont fréquemment utilisés par les chargés de mission entreprise : Inforizon et Zoom2Choose. Inforizon est une application permettant, à partir de questionnaires, de découvrir les familles de métiers correspondant aux centres d’intérêt tandis que Zoom2Choose est un progiciel conçu pour l’accompagnement de publics éloignés de l’emploi et maîtrisant mal la lecture et l’écriture. Il permet d’élaborer des pistes de projets professionnels grâce à la photo.
Toutefois, l’alternance en entreprise (plus de 40% du temps) reste l’outil essentiel de la construction du projet professionnel. Les périodes de stages en entreprise permettent de découvrir un secteur, un métier, de prendre conscience des exigences de ce dernier, d’acquérir du savoir-faire puis de confirmer et de valider son projet.

La phase de découverte s’appuie également sur des présentations collectives de métiers ou de secteurs, organisées par les entreprises ou structures de formation dans leurs locaux ou à l’E2C. Des visites en entreprise permettent de découvrir la réalité du terrain et de partir à la rencontre de professionnels.
La construction du projet professionnel s’accompagne de l’appropriation progressive des techniques de recherche d’emploi, afin d’apprendre à valoriser l’expérience et les compétences acquises. Avec l’appui de son /sa chargé(e) de mission entreprise, le stagiaire apprend à rédiger son CV, sa lettre de motivation, s’entraine à l’exercice des entretiens d’embauche. Des partenaires spécialisés dans l’élaboration des outils de candidature et des professionnels (DRH, cadres d’entreprises, etc.) interviennent également auprès des stagiaires pour des ateliers coaching emploi.


L'alternance en entreprise


Notre parcours s’appuie sur un principe d’alternance en entreprise : deux semaines y sont consacrées dès le début du parcours, trois semaines en étape 2, puis une durée individualisée en fin de parcours en fonction de l’objectif de chaque stagiaire. Chaque stagiaire part entre 3 et 6 fois en stage au cours de son parcours.
Nous considérons l’alternance comme un temps de formation à part entière, à l’égal des séquences de renforcement pédagogique. Elle permet de faire acquérir progressivement le savoir (meilleure connaissance des métiers), le savoir-faire (expérience) et le savoir-être en entreprise indissociable de la construction du projet lui-même.
Les stages sont proposés, négociés et définis (modalités, objectifs) par nos chargés de mission entreprise jusqu’à l’atteinte d’un degré d’autonomie suffisant des stagiaires. En effet, en fin de parcours, les stagiaires sont amenés à trouver seuls leurs lieux de stage.
On distingue trois catégories de stages en fonction du niveau de construction du projet professionnel :
  • les stages d’observation, qui permettent une (re)prise de contact avec le monde du travail ;
  • les stages de validation, étape clé de la construction du projet professionnel, permettent de découvrir un métier et de prendre conscience de ses exigences ;
  • les stages de confirmation qui permettent de finaliser le projet et d’acquérir des compétences ;

Les étapes du positionnement en stage, le rôle du (de la) chargé(e) de mission entreprise


1. Les CME ciblent une entreprise

La démarche consiste à partir du stagiaire, de ses aspirations, ses atouts, ses aptitudes, même si elles sont encore méconnues de lui-même, et de trouver l’entreprise adéquate, en construisant un projet réaliste.

+ de 2 500 entreprises partenaires
+ de 300 nouvelles entreprises chaque année
2. La négociation de la convention et l’élaboration de la feuille de route

Ce sont les CME qui négocient les modalités du stage, signent une convention avec l’entreprise et établissent une feuille de route en collaboration avec le formateur référent du stagiaire. Ce document comprend les coordonnées de l’entreprise, la durée du stage, le détail des missions, etc.).

3. L’accompagnent en entreprise

Pour chaque stage, les CME accompagnent physiquement le stagiaire dans l'entreprise pour une présentation au responsable de l’entreprise et /ou au tuteur de stage. Cela permet de donner au stagiaire les codes de base du comportement en milieu professionnel, de prendre connaissance de l’itinéraire, de clarifier l’objectif et les missions du stage et de signer les conventions. Cette démarche permet également de faire prendre conscience au stagiaire qu’il s’agit d’un véritable engagement et de le responsabiliser.

4. Le suivi téléphonique et les visites sur le lieu du stage

Une fois le stage amorcé, les CME effectuent plusieurs contrôles. Des entretiens téléphoniques avec le tuteur en entreprise permettent de vérifier le bon déroulement du stage (ponctualité du stagiaire, respect de la hiérarchie, motivation, etc.).
Ces échanges téléphoniques sont associés à des visites régulières sur le lieu du stage pour évaluer le comportement du jeune en entreprise, son intégration dans l’équipe, son intérêt pour le métier et pour les tâches qu’il doit accomplir.

5. L’évaluation en milieu de travail (EMT)

Pour faire un point sur le stage, les CME réalisent une évaluation en milieu de travail (EMT) avec le tuteur et en se basant sur le rapport de stage rédigé par le stagiaire. Ils dressent alors un bilan complet sur le déroulement général du stage (présences, comportement) et les compétences techniques acquises par le stagiaire.
Les CME complètent ensuite sur la base de données de l’E2C les informations relatives à la présence du stagiaire en entreprise ainsi que les compétences socioprofessionnelles et les gestes techniques acquis à l’issue du stage. L’attestation de stage, lorsqu’elle est délivrée par l’entreprise, prendra place dans le portefeuille de compétences du stagiaire.

>> +d’infos sur nos entreprises partenaires

Les filières



Responsive image

Créée en 2004, la filière restauration-hôtellerie de l’E2C Marseille répond aux besoins d’un secteur en tension dans la métropole marseillaise.
Chaque année cette filière accueille une centaine de stagiaires qui souhaitent découvrir les métiers de bouche en cuisine traditionnelle ou collective : cuisinier, serveur, barman, employé polyvalent de restauration, pâtisserie, brasserie, pizzaïolo, traiteur…

Situé sur le campus principal de l’E2C Marseille à Saint-Louis, le plateau technique répond également aux besoins d’un espace restauration pour les stagiaires, les salariés de l’établissement et les partenaires extérieurs. Le self et le restaurant pédagogique O2Sens et la mise en place de buffets dans le cadre de l’ouverture permettent ainsi de se confronter aux exigences réelles de cette filière.

Le fonctionnement particulier de la filière lui confère toute son efficacité auprès des stagiaires : renforcement des savoirs fondamentaux, apprentissage technique et mise en situation sur le plateau technique et stages dans les entreprises partenaires (restauration collective, traditionnelle ou hôtellerie).

Outre les partenariats avec les entreprises et associations de la restauration et de l’hôtellerie, de nombreux partenariats avec les acteurs de la formation qualifiante et diplômante ont été mis en œuvre pour dynamiser cette filière et multiplier les changes d’insertion des stagiaires dans cette filière.

 


Des Menus étoilés
aux côtés des plus grands chefs français

Nés en octobre 2014 de la rencontre avec le chef marseillais Michel Portos (restaurant Le Malthazar) et du partenariat avec l’association Gourméditerranée, des « Menus étoilés », conçus par un chef étoilé et réalisés par les stagiaires de l’E2C Marseille, sont proposés à tous les amateurs de mets raffinés, une fois par mois d’octobre à juin au restaurant pédagogique O2Sens. Ces menus d’exception permettent aux stagiaires de découvrir et partager le savoir-faire et la passion des plus grands noms de la gastronomie française et leur permettent de produire un menu complet en se confrontant aux gestes professionnels d’excellence.

Parcours d’un chef

La rencontre d’un chef avec les stagiaires de l’E2C Marseille s’effectue également à travers l’action « Parcours d’un chef ».

Il s’agit d’un temps d’échange où nos stagiaires mesurent en direct les possibilités de réussite lorsque se conjuguent passion, investissement et travail. Les stagiaires découvrent ainsi les opportunités qu’offrent les métiers de bouche.

Des étoiles et des femmes

Grâce au partenariat avec La Table de Cana, les stagiaires participent au projet « Des étoiles et des femmes » dont l'objectif est de former des jeunes femmes à la cuisine d'excellence auprès de chefs étoilés. En 2015, Sébastine , une de nos stagiaires a été recrutée par le chef Emmanuel Perrodin (Relais 50) pour valider en alternance sur 10 mois un CAP Cuisine au CFA de Bonneveine.



Bon à savoir

O2Sens, le restaurant pédagogique de l’E2C Marseille, est ouvert toute l’année les mardis, mercredis et jeudis à midi.
Réservez votre table au 06 15 09 25 57.

Le self vous accueille tous les midis du lundi au vendredi.



 

 

Dans un secteur en pleine évolution et présentant des débouchés professionnels réels pour les jeunes, l’École de la deuxième chance de Marseille et la Mission locale de Marseille (MLM) développent un parcours de formation axé sur l'animation, le sport et la médiation afin de favoriser l'accès des stagiaires intéressés aux métiers de ce secteur.

Le label « Capitale européenne du sport 2017 », qui conforte le rôle majeur du sport dans le développement et l’attractivité du territoire Marseille-Provence, l’Euro 2016 et les objectifs gouvernementaux autour des métiers de l’animation et du sport impulsent une nouvelle dynamique d’emploi et de services dans la métropole. La MLM et l’E2C Marseille saisissent cette opportunité en proposant à des jeunes éloignés de l’emploi un parcours spécifique et adapté leur permettant d’accéder à des qualifications, aux emplois générés à cette occasion, et de se projeter sur cette filière.

Depuis le 25 avril 2016, date de la première rentrée sur cette filière, la Mission locale assure l'identification et l’orientation des jeunes, l'E2C l'organisation du parcours de formation et de remise à niveau, et les deux partenaires travaillent ensemble à l'identification des opportunités d'emploi et de formation. 

Nous nous appuyons sur un partenariat renforcé avec les entreprises du secteur (informations métiers, accueil de jeunes en stage, opportunités d’emploi) et sur un réseau de partenaires (État, Département Région, Faculté des Sciences du Sport d'Aix-Marseille Université, associations culturelles et sportives, etc.).

 

 

 

 

Un parcours décliné en 5 modules
  • Module 1 : Communication orale et écrite
  • Module 2 : Module mathématique et raisonnement
  • Module 3 : Informatique et bureautique
  • Module 4 : Anglais (initiation ou approfondissement en fonction du niveau initial du stagiaire).
  • Module 5 : Module spécifique sport, animation et qualification sociale
En plus du parcours habituel de l’E2C Marseille (remise à niveau pédagogique et alternance), l’objectif de ce module est de préparer les stagiaires aux tests physiques d’entrée en formations qualifiantes et d’aborder les notions de médiation et d’animation sportive.
  • Être capable de co-encadrer un groupe en centre et en structure ;
  • Être capable de co-animer une activité sportive en centre et en structure ;
  • Connaître le règlement des différentes activités sportives pratiquées ;
  • Être capable de réaliser le parcours d’habiletés motrices ;
  • Être capable d’atteindre le palier 5 pour les femmes et 7 pour les hommes du test Luc-Léger.

L'ensemble de la formation se déroule sur le campus de Saint-Louis : terrain de football, gymnase, terrain de handball, mur d’escalade, salle de musculation, parcours sportif.

 

La filière commerce de l’E2C Marseille répond à un besoin essentiel en emploi de la métropole marseillaise et à une attente forte des jeunes Marseillais : plus de la moitié des stagiaires accueillis chaque année à l’E2C exprime un intérêt pour les métiers du commerce. Soutenue par de nombreuses entreprises du secteur, dont Carrefour, Nike, Habitat, Le Marseillais, Etam, Casino, JD Sport, Kaporal, Zeeman, Besson chaussures, Jules, Héma, Start Service, Fêter et recevoir, cette nouvelle filière est née d’une démarche de coopération originale au sein du Collectif pour l’emploi, en recherchant une complémentarité maximale entre les actions de tous les partenaires : une boutique-école gérée par Les Apprentis d’Auteuil, un enseignement technique apporté par l’AFPA (Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes), l’orientation ciblée des stagiaires par la Mission locale de Marseille, et l’impulsion et la facilitation d’ensemble de Marseille Solutions

Le CREPI Méditerranée apporte son concours en assurant le lien direct avec les entreprises du secteur, en ligne avec son engagement de longue date pour le retour à l’emploi de jeunes en difficulté. Il est notamment à l’initiative du partenariat avec Carrefour Bonneveine. Les premiers stagiaires de la filière commerce ont commencé leur parcours à l’E2C Marseille le 10 octobre 2016. 

L’événement de lancement organisé le 19 octobre a permis de rassembler les acteurs du projet pilote et les entreprises qui le soutiennent. Il a notamment donné lieu à la signature de deux conventions de coopération (E2C Marseille-AFPA et E2C Marseille-CREPI Méditerranée).

Responsive image

Depuis le 20 février, Elsina, Mario et Sarah, trois de nos stagiaires sont en situation de travail à Skola, la boutique-école des Terrasses du Port.

Plus d'infos sur la brochure de présentation de la filière.

Ils nous soutiennent

Retour au début