Search
× Search

Un accompagnement social personnalisé

 

Le pôle recrutement et vie collective reflète l’approche globale du stagiaire mais surtout la prise en compte de l’humain et de la dimension sociale choisie par l’E2C. L’action transversale du pôle concerne tous les stagiaires pendant la totalité de leur parcours à l’École, depuis leur recrutement jusqu’à leur sortie. Elle est complétée par des projets et actions menés avec nos partenaires.
Le pôle recrutement et vie collective (vie co) a pour missions principales :

  • Le recrutement des stagiaires,
  • L’accompagnement des stagiaires à la gestion des problèmes périphériques constituant un frein au bon déroulement de leur formation,
  • Le maintien d’un cadre de travail sécurisant en faisant respecter le règlement intérieur de la structure.

Son rôle étant également d’encourager et de stimuler les stagiaires, le pôle peut être amené à proposer des projets conduisant à une réflexion sur des thèmes de société.
Trois objectifs principaux sont identifiés pour le pôle recrutement et vie collective :

  • Atteindre les effectifs fixés lors des rentrées de stagiaires,
  • Répondre aux besoins périphériques des stagiaires,
  • Éduquer les stagiaires à un comportement responsable.

Par ailleurs, l’action des chargés de mission vie collective (médiateurs) porte sur quatre piliers : l’accompagnement pour la résolution des difficultés périphériques ; l’accès aux soins et la prise en charge santé ; l’apprentissage de la démocratie participative et de la citoyenneté ; la régulation des comportements des stagiaires.

 

L’accompagnement pour la résolution des difficultés périphériques que peuvent rencontrer les stagiaires

 

  • • Logement
  • • Éducation et prévention
  • • Aide alimentaire
  • • Aide vestimentaire
  • • Mobilité
L’École bénéficie d’une structure d’hébergement conçue comme un outil pédagogique supplémentaire proposé à certains de ses stagiaires majeurs. Il s’adresse essentiellement à un public d’origine géographique plus éloignée et fonctionne comme un internat.  

Les besoins en matière d’hébergement d’urgence - cas des stagiaires n’étant pas déjà accompagnés par des services éducatifs - sont soumis au SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation) et au 115. Le pôle recrutement et vie collective dialogue avec le SIAO et le 115 pour obtenir pour ses stagiaires l’hébergement d’urgence le plus sécurisant possible pour un public jeune et fragilisé. Le service peut ainsi demander, selon les profils, une orientation sur des hébergements collectifs avec lesquels il a tissé des liens, ou insister pour l’attribution de nuits d’hôtel.
Les chargés de mission vie collective peuvent également solliciter la mission locale pour l’attribution de nuits d’hôtel.
Le SIAO et le 115 assurent une réponse rapide mais qui exige ensuite un accompagnement éducatif en vue de la construction d’un projet d’hébergement pérenne. Cet accompagnement permet l’orientation sur les CHRS et sur un hébergement collectif qui pourra évoluer ensuite et à long terme sur un hébergement individuel. Le service effectue ainsi de manière partenariale, une démarche d’insertion par le logement.
Le pôle recrutement et vie collective sollicite principalement l’expertise de deux partenaires :
  • l’ADDAP 13 pour les stagiaires de moins de 21 ans ne relevant d’aucun dispositif d’accompagnement individualisé Mission Locale,
  • la Mission Locale et ses conseillers pour les stagiaires déjà en accompagnement individualisé et pour lequel l’entrée en formation révèle de nouvelles problématiques.
Ces deux partenaires sont sollicités pour tous types de difficultés sociales et éducatives ; leur action complète le travail éducatif effectué au quotidien par les chargés de mission vie collective.

Les chargés de mission vie collective animent des ateliers de prévention et /ou d’éducation sur les thèmes des addictions, de la nutrition, de la mobilité. Ils invitent les stagiaires ayant besoin d’une écoute supplémentaire et experte à rencontrer les professionnels d’ImajeSanté de l’espace Puget Bis. Ces deux structures sont des partenaires privilégiés de l’école.

Le pôle recrutement et vie collective réalise un entretien d’écoute conduisant à un diagnostic en matière d'aide alimentaire. Il agit par la suite avec des partenaires tels que la Croix Rouge et le Secours Populaire pour prendre les mesures adéquates (attribution de colis alimentaires).
10% de nos stagiaires, notamment ceux connaissant une rupture familiale, vivent dans une grande précarité et ont besoin de vêtements. Suite à un entretien d’écoute ou à un dialogue, le pôle recrutement et vie collective rédige un courrier à l’attention des différents points de distribution de vêtements qui existent à Marseille. Un vestiaire est également disponible au sein de l'établissement.
80% de nos stagiaires n’ont pas d’abonnement aux transports publics (Régie des Transports de Marseille - RTM). La Mission locale et le pôle recrutement et vie collective se partagent respectivement le montage des abonnements et la distribution des tickets de transports. En parallèle, un travail de fond est effectué par le pôle recrutement et vie collective en collaboration avec la cellule emploi du pôle entreprise : ils organisent des ateliers collectifs qui sont consacrés à identifier les freins à la mobilité et à sensibiliser les stagiaires aux aides mises à leur disposition, puis les équipes travaillent individuellement avec chaque stagiaire à ce sujet.

Accès aux soins et la prise en charge santé

Ouverture des droits (immatriculation Sécurité sociale et aide pour l’adhésion à une mutuelle), bilans de santé, et accompagnements individuels permettent de faciliter l’accès aux soins. Chaque stagiaire qui commence son parcours à l’E2C Marseille bénéficie d’un diagnostic santé complet (réalisé en partenariat avec le CESAM 13). Ces bilans de santé sont confidentiels et remis directement au stagiaire.

Les chargés de mission vie co encouragent les stagiaires à la fréquentation des centres de soins et organisent la préparation et le suivi de bilans de santé.

De même, ils mènent des actions de sensibilisations à la gestion des addictions, de la sexualité mais aussi à la gestion du stress.

Apprentissage de la démocratie participative et de la citoyenneté

Dès le jour de la rentrée, les stagiaires sont sensibilisés à la démocratie et à la citoyenneté dans sa dimension européenne (apprentissage de l’autonomie, tolérance, connaissance et respect des lois, développement de l’esprit critique …). La vie collective met en place de nombreuses activités en ce sens :
  • la préparation à l’élection des délégués de groupes,
  • l’élection des délégués de groupes,
  • l’expression des délégués, porte-parole des groupes lors de plages d’expression démocratique hebdomadaires.
La vie collective assure aussi la régulation des comportements (absences, retards…) et le respect du règlement intérieur de l’établissement auprès des stagiaires.
Responsive image


Ils nous soutiennent

Retour au début